Tshopo: La motion de censure contre Walle Lufungula jugée “inopportune”

Le porte-parole du gouverneur de la Province de la Tshopo, pense que la motion de censure initiée contre le gouvernement provincial est “inopportune”.

Au cours d’un point de presse tenu ce mercredi 14 avril 2021, Grégoire Ngubu précise que la population a besoin de développement est non d’une interminable crise que pourrait susciter cette énième motion de censure contre le gouvernement provincial.

Grégoire Ngubu Isaula indique que la procédure utilisée par les députés provinciaux pour déposer cette motion de censure est entachée d’ irrégularités.

” Lorsqu’on parle de la motion de censure, on suppose qu’en amont il y a eu un mécanisme de contrôle qui a été mis en place et au regard de certaines irrégularités qui ont été constatés lors de ce contrôle, qu’on parvient à initier un moyen de contrôle et pour le cas qui nous concerne c’est la motion de censure. Comme ce mécanisme n’a pas été fait au départ, je tiens à déclarer que cette motion n’est pas seulement sans intérêt mais inopportune” dit Grégoire Ngubu, porte-parole du gouverneur de la Tshopo.

Le porte-parole du gouverneur s’inquiète de la démarche entreprise par les députés provinciaux qui selon lui risquerait de replonger la province de la Tshopo dans le cycle interminable de crise interinstitutionnelle.

Il appelle cependant la population de la Tshopo à se désolidariser de la démarche des députés provinciaux en soulignant que “l’ennemi de la Tshopo est désormais connu”.

Pour rappel, une nouvelle motion de censure avait été introduite par un groupe des députés provinciaux le mardi 13 Avril dernier contre le gouvernement provincial. Ces députés provinciaux reprochent au Gouverneur de Province “l’incompétence avérée” dans l’exécution de programme du gouvernement, mettant ainsi les “Tshopolais et Tshopolaises dans l’incertitude d’espérer un lendemain meilleur”.

Pompon BEYOKOBANA, à Kisangani