Tshopo: décédé, un Lumumba laisse 400 veuves

Olumbu Efanga dit "Patrice Emery Lumumba 2". Ph de tiers.

Il s'agit de Olumbu Efanga dit "Patrice Emery Lumumba 2, mais hautement connu sous le sobriquet de "Nzambe Lumumba", qui vient de laisser plus de 400 veuves et plusieurs enfants après sa mort.

Le chef de la secte mystico-religieuse a tiré sa révérence dans le village de Yakoko situé à plus de 200 kilomètres de Kisangani en allant vers le fleuve Congo dans le territoire d'Opala, après une longue période de maladie.

Très connu pour ses prédications sur le mystère de l'incarnation de héros national, Patrice Emery Lumumba dans sa personne, "Nzambe Lumumba" vivait dans ce petit village dU territoire d'Opala en province de la Tshopo plus qu'un roi, un demi dieu, pour les peuples de la tribu Mbole.

On note parmi ses prédications, sa déclaration sur la personne de Jésus le Christ, « J’ai étudié avec Jésus », « Je vais marcher sur les eaux du fleuve Congo ».

Des sources concordantes signalent que, le 30 juin dernier était la dernière date où « demi dieu » de Yakoko était, pour la dernière fois, devant ses croyants. Une parution pendant laquelle il avait même annoncé qu'il arrêtait avec des prédications, "Je ne prêcherai plus", avait-il annoncé.

Le role de la femme dans la vie "Nzambe Lumumba"

En tout cas, l'homme fort de Yakoko avait une autre vision de la femme. Pour lui, épouser plusieurs femmes était une façon pour lui d'asseoir sa notoriété et son pouvoir. Parmi ses femmes on pouvait voir "des filles mineures".

Le "demi dieu" avait été interpellé plusieurs fois par les autorités sécuritaires pour tentative de "rébellion" dans le territoire d'Opala. Surtout, ses prédications sur la réincarnation de Patrice Emery Lumumba dans sa personne appelant la résistance contre tout autre pouvoir.

Pompon BEYOKOBANA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *