Tshopo : 30 jours de courtoisie routière décrétée pour les taximen-motos

Un motard avec ses clients à Kinshasa.

Le gouverneur intérimaire de la province de la Tshopo vient de décréter 30 jours de courtoisie routière sur l'ensemble de la province. Ce, suite aux multiples plaintes de tracasseries policières sur les taximen-motos.

Dans un communiqué officiel lu par Grégoire Ngubu Isaula, assistant en communication du gouverneur intérimaire, Maurice Abibu Sakapela précise qu'au regard de ces multiples tracasseries, le taximen motard avaient projetés d'organiser une marche de protestation le lundi 23 août prochain.

Le communiqué indique que c'est sans préjudice à la liberté de manifestation garantie par la constitution et d'autres instruments juridiques à tous citoyens congolais et après avoir cerné le contours de la situation mais également tenant compte des revendications des uns et autres mais aussi l'enjeux du moment, le gouverneur intérimaire de la province de la Tshopo a décrété trente jours de courtoisie routière.

Pendant cette période, il est demandé aux agents qualifiés de rester dans leurs coins de déploiement uniquement pour réglementer la circulation et constater les cas de contravention.
Le même communiqué signale qu'il sera organisé une table ronde avant la fin de la période de la courtoisie routière, regroupant les parties prenantes pour trouver des solutions concertées aux problèmes soulevés par les taximen motards.

Pompon BEYOKOBANA, à Kisangani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *