Trouble à l’assemblée nationale: le major commis à la sécurité du palais du peuple serait aux arrêts

Eliezer Ntambwe, député national. Photo de tiers.

Le major de la police chargé de la sécurité à l'assemblée nationale serait mis aux arrêts ce samedi 13 juin 2020.

Cet officier serait d'avoir laissé la présidente de la chambre basse du Parlement ainsi qu’un certain nombre de députés accéder à l'hémicycle, confie Papy Maluku, frère du major en détention,qui livre l'information sur son compte Facebook.

Pour rappel, le conseil d'Etat avait demandé ,dans une correspondance, au bureau de l'assemblée nationale de surseoir la plénière prévue pour le vendredi 13 juin 2020 qui était consacrée à l'élection et installation du nouveau premier vice-président de l’assemblée nationale en remplacement de Jean-Marc Kabund.

Dans une autre déclaration, le bureau de l'assemblée nationale avait rejeté l'instruction du conseil d'Etat et s’en était tenue la plénière consacrée à l'élection et installation du nouveau Premier vice-président.

Pour faire respecter l'instruction du Conseil d'Etat, le procureur général de la république avait recquis le déploiement de la police nationale congolaise. Les forces de l’ordre ont été déployées pour empêcher les députés nationaux d'accéder à la salle de plénière. Mais à l’arrivée de la présidente de l'assemblée nationale Jeanine Mabunda les policiers commis à la porte lui ont laissé accès à l'hémicycle.

Pompon BEYOKOBANA