Traque des ADF : le mouvement des indignés s'oppose à la venue de l'armée Ougandaise en RDC

Ph.Illustration

Après l'annonce sur la venue des militaires ougandais en RDC pour traque les rebelles ADF, des voix s'élèvent pour s'opposer à cette décision.

Nicole Kavira Kinyoma coordonnatrice nationale du Mouvement des indignés de l'insécurité de l'Est du pays, a dans une déclaration parvenue à Election-net.com ce dimanche 28 novembre 2021 souligné que ''c'est mal réfléchir'' ce fait d'amener les Ougandais, Kényans, Rwandais et les casque bleu de la MONUSCO en République démocratique du Congo, selon elle la venue de toutes ces troupes ne peut pas résoudre le problème.  

''[…], les FARDC ne font rien alors imaginons ces bourreaux qui vont revenir devant ces survivants. C'est très mal réfléchir, amener les Ougandais, Kényans, rwandais, Monusco. Le vrai problème, nous l'avons toujours dit c'est au sein des FARDC'', a-t-elle déclaré

En outre, elle a indiqué que l'armée congolaise est largement infiltrée, ''tant que la purge ne sera pas fait au sein de notre armée, cette guerre continuera à être entretenue par des officiers sous sanctions, des affairistes, des magouilleurs'', a-t-elle indiqué.

Enfin, cette militante active dans les questions sécuritaires a fait savoir qu'aucun étranger ne viendra mourir pour les congolais, d'où son appel aux décideurs politiques d'organiser l'armée congolaise pour qu'elle puisse riposter efficacement contre l'activisme des groupes armés.

Prince Bagheni, à Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *