Traque des ADF : "inviter l'armée ougandaise est un aveu d'échec de l'état de siège", JC Katende

Jean-Claude Katende, Président de l'ASADHO

Les réactions n'ont pas tardé à tomber en République Démocratique du Congo (RDC) après la révélation faite par la Radio France Internationale (RFI) selon laquelle le Chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a autorisé l'entrée de l'armée ougandaise à l'Est du pays dans l'objectif de poursuivre le groupe armé ADF.

Réagissant ce dimanche 28 novembre 2021 à cette information sur son compte Twitter consulté par election-net.com, le Président de l'Association Africaine des Droits de l'Homme (ASADHO) Jean-Claude Katende parle d'une "erreur" et" un aveu de l'échec de l'état de siège".

En outre, il estime que cette politique qu'il qualifie de "tâtonnement à l'Est" sera au finish nuisible aux congolais.

"Inviter armée d'un pays (Ouganda) qui a déjà fait la guerre en RDC pour s'approprier les minerais du pays, est une erreur et un aveu de l'échec de l'état de siège. Cette politique de tâtonnement à l'Est sera au finish nuisible aux congolais", a-t-il twitté.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *