Traque des ADF : ce qu'il faut retenir du bilan mi-parcours de l'armée en plein état de siège

Une arme lourde

Depuis mai dernier, le chef de l'état Félix Tshisekedi a décrété l'état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. Depuis lors, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo sont engagées dans les opérations contre des groupes armés dont la rébellion ADF.

À ce sujet, le porte-parole des opérations Sokola1, le Capitaine Antony Mualushayi est revenu sur le bilan mi-parcours des offensives dans son secteur opérationnel. C'est lors des échanges face à face entre l'armée et les étudiants, ce vendredi 8 octombre 2021 en ville de Beni, qu'il a clairement soutenu la neutralisation de 152 rebelles ADF dont les corps ont été vus.

Le capitaine Antony Mualushayi est par ailleurs revenu sur le nombre des rebelles et leurs présumés collaborateurs arrêtés. Il réaffirme les propos du général Ekenge Sylvain qui a récemment révélé que plus de 150 combattants sont entre les mains des services de sécurité, les uns déjà condamnés, les autres en attente de la décision finale de la justice.

Enfin, le capitaine Antony Mualushayi affirme la détermination de l'armée régulière à mettre fin aux atrocités attribuées aux groupes armés.

Dieubon Mughenze depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *