Traque des ADF à Beni: "Quiconque démoralisera les troupes au front fera face à l'armée ",prévient le Général Jacques Ychaligonja

Le Gén.Jacques Ychaligonja et le Gén. Ekenge Sylvain @election-net.com/ Dieubon M.

Le commandant des opérations Sokola 1 s'inscrit à faux contre les réactions tendancieuses des uns et des autres sur les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) pendant les opérations de traque des présumés ADF en cours. Le Général Jacques Ychaligonja soutient que certaines personnes crimilisent l'armée loyaliste en lieu et place des vrais hors la loi.

" On veut criminaliser la police, on veut criminaliser l'armée mais on victimise les criminels. Pourquoi on ne parle pas des criminels maï maï, pourquoi on ne parle pas de ces bandits des groupes de pression",s'interroge-t-il.

Par ailleurs , le Général Jacques Ychaligonja promet de sanction aux personnes tendant à salir l'image de l'armée régulière. Il les appelle plutôt à cultiver l'esprit patriotique afin de coaliser les efforts dans l'éradication du phénomène ADF.

"S'il faut parler de l'armée, tout le monde dit ce qu'il veut dire.On doit cesser avec ce comportement. Quiconque va commencer à démoraliser nos troupes sur le front va faire face à l'armée. Nous n'allons pas continuer à chaque moment voir les gens parler et après ce sont eux qui sont les criminels. Cette inversion des valeurs commence à ancrer dans la mentalité des gens",indique-t-il à election-net.com.

En rappel, les FARDC sont dans les opérations de traque des présumés ADF depuis octobre 2019.

Dieubon Mughenze à Beni