Traque des ADF à Beni : " L'ennemi est devenu errant et mouvant", Gén. Jacques Ychaligonja

Au milieu, le Général Jacques Ychaligonja causant avec un officier de la Monusco /élection-net.com /Dieubon M.

Le commandant des opérations S0KOLA 1 est revenu sur les attaques répétitives des présumés rebelles ADF dans la région de Beni à l'issue des échanges avec le commandant de la force de la MONUSCO, le Lieutenant-général Ricardo Augusto Ferera ce jeudi 4 juin 2020 dans la cité d'Oïcha en territoire de Beni. Le Général Jacques Ychaligonja soutient que les agissements des assaillants ont pour visée le déséquilibre des troupes des FARDC engagées en profondeur dans la traque des ADF.

" Parce-que nous contrôlons tous les bastions de l'ennemi, l'ennemi est devenu errant et mouvant. Nous sommes entrain de le poursuivre . C'est pour celà qu'il veut se venger sur la population. Il sait que nous sommes entrain de le traquer ,il veut nous faire revenir en arrière pourqu'on puisse lui laisser ses positions anciennes où il y a ses champs . C'est là où les FARDC ont refusé. Les FARDC vont toujours continuer avec leurs offensives ", indique -t-il.

Parlant de ses échanges avec l'officier de la MONUSCO, le général Jacques Ychaligonja rassure que les stratégies ont été peaufinées. Ce, dans l'objectif de sécuriser la population civile et les axes routiers face aux attaques des présumés ADF.

L'occasion faisant le larron, il félicite la force onusienne du soutien indéfectible aux forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), depuis le début des opérations Sokola 1 en octobre 2019.

Dieubon Mughenze depuis Beni