Traque des ADF à Beni : Le gouvernement congolais note des avancées significatives

La salle présidenielle où se tiennent les réunions du Conseil des Ministres. Ph de tiers.

Lors de la 44ème réunion du conseil des ministres présidée par le président Felix Tshisekedi, la question d'insécurité causée par les présumés ADF a été évoquée. Le ministre délégué aux anciens combattants qui a pris part à ces échanges, a signifié que le travail abattu par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo reste rassurant dans la traque des combattants ADF et autres groupes subversifs.

D'après Sylain Mutombo, "des avancées positives ont été observées dans les opérations dirigées contre les terroristes ADF/MTN et autres forces négatives notamment dans le Grand Nord et en province de l'Ituri".

A lire aussi RDC: Félix Tshisekedi instruit ses ministres des finances et affaires étrangères pour l’amélioration des conditions des vies des diplomates

Lancées en octobre 2019, les opérations dites de grandes envergures se poursuivent dans la région de Beni au Nord-Kivu et une partie de l'Ituri. Au cours de ces opérations, l'armée régulière a déjà capturé des assaillants et récupéré les bastions des présumés ADF.

Les bastions récemment passés sous le contrôle de l'armée régulière sont ceux situés près de Kainama dans le territoire de Beni. Il y a peu, le porte-parole des opérations Sokola a indiqué qu'en dépit de la prise de ces bastions, les troupes sur le front continuent à combattre les assaillants jusqu'à leur dernier retranchement.

Dieubon Mughenze, à Beni