Tension à Goma et Buhene : Une délégation des députés nationaux, dépêchée sur place

Les députés nationaux en mission au Nord-Kivu. Photo Enet/Prince B

Après quelques jours des échauffourées aux allures tribales entre les communautés qui ont éclaté à Buhene, une entité située en territoire de Nyiragongo au Nord de Goma, une délégation de 8 députés nationaux est arrivée dans la ville volcanique ce dimanche 18 avril 2021.

Les députés nationaux du Nord-Kivu au tour du gouverneur Carly Nzanzu. Photo Enet/Prince B

Aussitôt arrivés, ces élus du Nord-Kivu se sont orientés à la résidence du gouverneur Carly Nzanzu Kasivita. Et ce, pour avoir un aperçu large sur la situation sécuritaire sur toute l'étendue de la province et particulièrement les manifestations qui ont été signalées à Goma, à Nyiragongo qui ont coûté la vie à plusieurs personnes.

Didier Kamundu élu de Masisi qui, a parlé au nom de cette délégation a souligné à la presse qu'ils sont venus pour compatir avec la population longtemps meurtrie, également soutenir le pouvoir exécutif et toute son équipe, tout en apportant un message de paix, de cohésion.

Les députés nationaux en mission au Nord-Kivu. Photo Enet/Prince B

Cependant, il a souligné qu'ils auront à rencontrer plusieurs couches de la population. Et ce, pour que le calme puisse revenir dans toutes ces entités où il y a eu des soulèvements.

''[…], Nous appelons la population toute entière à l'apaisement. Le pouvoir central est déjà informé, nous même au niveau du parlement, nous avons été informés et tous les députés du Nord-Kivu ont saisi le bureau. Le président de l'assemblée nationale nous a délégué pour venir ici et dire à la population que le parlement est avec elle dans sa souffrance'', a-t-il souligné.

En outre, il a fait savoir que la situation de Beni et Butembo est incluse dans cette mission tout en indiquant qu'elle reste une préoccupation majeure de tous élus.
''Nous soutenons cette population de Beni et Butembo qui soufre depuis très longtemps, nous comprenons les jeunes qui s'expriment à travers la rue par des manifestations, mais nous disons également que cette situation ne peut pas se régler par la violence'', a-t-il indiqué.

Enfin, il a souligné que les solutions à cette question sécuritaire à l'Est du pays doivent être recherchées de façon pacifique. D'où son appel à l'apaisement adressé à toutes les couches de la population et particulièrement aux jeunes de tous ces coins où les manifestations publiques ne cessent d'être organisées.

Rappelons que cette mission parlementaire est composée de 8 députés nationaux tous élus du Nord-Kivu, entre autres : Josué Mufula Jive, de Goma, Mutiri wabashara de Goma ; Patrick Munyomo de Goma, Jean-Baptiste Kasekwa de Goma, Hubert Furuguta de Goma, Jeannette Mapera de Lubero, Muteule Mororo de Nyiragongo, et enfin Didier Kamundu de Masisi.

Prince Bagheni, à Goma