Tanganyika : Lulu Kitenge destitué à la tête de l’Ass. Prov. « C’est un non-événement »

La photo du président de l'Assemblée provinciale du Tanganyika Lulu Kitenge Joseph

C’est au cours d’une séance plénière convoquée jeudi par le rapporteur de cet organe délibérant en vue de statuer sur les pétitions qui visaient les deux membres du bureau, proches à Zoe Kabila, gouverneur de la ville province du Tanganyika que la destitution de Lulu Kitenge et Alvard Lubuli Kaluta respectivement président et vice-Président de l’Assemblée provinciale a été annoncée après le vote de la motion de censure.

Quelques heures après, à travers une déclaration publique, Lulu Kitenge a indiqué qu’il reste et demeure le président de cet organe délibérant et parle de « non-événement »

Pour lui, la plénière convoquée par le rapporteur n’avait pas eu lieu et l’hémicycle était entouré par les éléments de la police

Toutefois, Lulu Kitenge Joseph affirme qu’il va convoquer une plénière afin de donner le pouvoir au directeur de l’administration pour examiner les pétitions de tous les 5 membres du bureau
” On a convoquée une plénière, mais cette séance plénière n’avait pas eu lieu, il y avait de troubles comme la fois passée. Nous disons pour le moment que nous devons encore organiser une autre qui permettra que l’on puisse aller au vote. Il avait violation de notre hémicycle, notre règlement intérieur a été violé à son article 8, premier alinéa qui dit que l’enceinte de l’Assemblée provinciale est une zone neutre, mais on a constaté des policiers et des militaires en tenue civile qui ont abimé l’atmosphère de l’Assemblée provinciale, la plénière n’a eu lieu, je dois convoquer une plénière pour mettre les choses au clair, mais pour le moment, personne n’a été destitué ni moi comme président de l’Assemblée provinciale du Tanganyika et même le vice-président Alvard LUBULI”
affirme-t-il

Il faut dire que rien n’est encore joué à l’Assemblée provinciale de Tanganyika après le dépôt de deux pétitions contre le président et le vice-président par les députés provinciaux de l’Union sacrée d’une part et d’autre part, les députés provinciaux FCC qui ont eu aussi à déposer leurs pétitions aux autres membres du bureau.

Gérard MAKONGA depuis Kalemie