Tanganyika : la réaction de Zoé Kabila après sa destitution par l'assemblée provinciale

Zoe Kabila, Gouverneur de Tanganyika

Le gouverneur de la province du Tanganyika Zoé Kabila a réagit après son éviction à la tête de la province ce jeudi 6 mai par les députés provinciaux qui l'accuse de megestion, manque de leadership et détournements des deniers publics" alors qu'il se retrouvait à Kinshasa.

Ce vendredi 7 mai 2021, le gouverneur Kabila par visioconférence a présidé une réunion extraordinaire de Conseil des ministres.

D'après le compte rendu lu par le ministre provincial de la Communication et des médias, le désormais ex-gouverneur a laissé entendre à ses collaborateurs que c'est pas la fin du monde quand on quitte la gestion d’une province comme souhaitez par d'autres personnes.

"Rien n’est nouveau. Quitter la gestion d’une province n’est pas la fin du monde. L’important est d’avoir la passion pour sa province et pour sa population. Dans la gestion de l’intérêt supérieur de la Nation, il n’y a pas l’Union sacrée ni de FCC, mais seule la nation congolaise reste l’identité de tous les Congolais", a rapporté ce membre du gouvernement provincial. selon lui, Zoé Kabila dit compter sur la sagesse de Félix Antoine Tshisekedi seul garant du bon fonctionnement des institutions ainsi que de la justice congolaise "pour dire le bon droit et trancher sur la situation qui prévaut actuellement dans la province."

Jean-Paul Tshimanga