Tanganyika: la marche de soutien en faveur de Zoé Kabila réprimée par la police

Zoe Kabila, Gouverneur de Tanganyika

La marche de la société civile en faveur de l’ancien gouverneur du Tanganyika Zoé Kabila, a été réprimée par la police ce lundi 10 mai 2021. En effet, peu avant le début de la marche, les participants ont été dispersés à l’aide de gaz lacrymogènes par les policiers devant leur bureau situé à côté de l’hôpital général de référence de Kalemie.

Les éléments de la police nationale ont aussi chassé les autres militants de la société civile regroupés au niveau de la gare 711 de la Sncc.

Le coordonnateur du Cadre de concertation de la société civile du Tanganyika, Modeste Kabazi s’est indigné du comportement de policiers. «Nous avons eu les appels de plusieurs autorités locales de ne pas organiser cette marche. Je ne sais pas si la police n’était pas informée ou bien elle a fait exprès. Nous avons été dispersés. On nous a jeté les gaz lacrymogènes, c’est étonnant vraiment », a-t-il dit

Il  faut signaler que la marche de la société civile du Tanganyika avait pour but de soutenir le gouverneur Zoé Kabila après sa destitution par l’Assemblée provinciale. Mais certains membres de la société civile disent que l’objet de  leur marche est d’exiger le respect de la Constitution, la cohésion nationale et la stabilité des institutions.

Gérard MAKONGA, depuis Kalemie