Tanganyika : deux députés provinciaux de l’AFDC- A interdits d’assister aux plénières

Un groupe de militants de l'AFDC-A Bahati ce dimanche 4 octobre à Goma. Ph. Enet/ Prince B.

La cour d’appel du Tanganyika a interdit mardi deux députés provinciaux ayant enfreint le règlement d’ordre intérieur du parti AFDC-A, d’assister aux séances plénières.

Cette décision a été prise suite à la requête déposée à la cour par l’AFDC-A demandant la suspension des plénières à ces deux députés provinciaux en attendant le prononcé de leur invalidation.

D’après le fédéral Ferdinand Masamba, les deux députés sont reprochés de plusieurs griefs notamment le non-respect du règlement du parti, le manque de cotisations.
Nous avons déposé une requête pour que les deux députés provinciaux ne participent plus aux plénières. S’ils sont invalidés, ils seront remplacés par les suppléants

Il ajoute également que ces deux députés provinciaux n’ont jamais participé à des réunions de l’ADFC-A
Ça fait deux ans que ces députés sont à l’Assemblée provinciale, ils touchent à leurs émoluments mais jamais ils ne cotisent. Ça fait au moins deux ans ils ne viennent pas à nos réunions, mais ils font des réunions parallèles, ça aussi, c’est l’union sacrée. L’union sacrée n’a rien changé

C’est depuis le 1 avril 2021 que le parti politique AFDC- A du sénateur Modeste Bahati LUKWEBO avait déposé deux requêtes d’invalidation et d’interdiction de participer aux plénières contre deux députés provinciaux à la cour d’appel du Tanganyika, notamment le député provincial Vincent KIBOMBO, élu du territoire de Manono et HAMA KAJILO John, élu du territoire de Kabalo.

Gérard MAKONGA depuis Kalemie