Supercoupe: Chelsea remporte le sacre 23 ans après

Les joueurs de Chelsea

Dans la douleur, les Blues de Chelsea remportent la Supercoupe d’Europe contre Villarreal ce mercredi 11 août dans la soirée au terme de la séance de tir au but (6-5) grâce à un coaching payant de Thomas Tuchel.

Ce mercredi soir, Chelsea, vainqueur de la Ligue des Champions affrontait Villarreal tenant du titre de la Ligue Europa pour le compte de la Supercoupe d’Europe sur la pelouse de Windsor Park de l’Irlande du Nord.

Dès l’entame, les poulains de Thomas Tuchel se montrent en peu plus tranchant en multipliant les offensifs, obligeant les sous-marins jaunes de se retrancher. Hakim Ziyech tente désespérément une frappe sur surprise, renvoyée par u Sergio Asenjo vigilant. Le marocain de nouveau sollicité, ouvre le score d’une belle déviation parfait sur un service de Kai Havertz d’un centre à ras sol à la 27eme minute de jeu.

Mais très vite, les Espagnols guidés par Unai Emery, sortent la tête de l’eau et réagissent mais sans trouver la faille. Gerard Moreno trouve Boulaye Dia dans la profondeur qui oblige Édouard Mendy à sortir de sa cage pour réaliser une belle parade (32e). L’on s’approchait vers la pause et Chelsea courrait derrière le ballon pour maintenir son avance. Aux temps additionnels avant la pause, Alberto Moreno d’un centre au second poteau, surgit d’une belle reprise en demi-volé dans la surface, une frappe miraculeusement renvoyée par la barre transversale.

Au retour dans l’air de jeu dans un Stade archi comble, Chelsea menait toujours au marquoir. Alors que la rencontre semblait s’équilibrer, les jaunes ne profitent pas d’une bourde d’Édouard Mendy. Booulaye Dia encore servi dans la profondeur, but sur le portier sénégalais (51e). Gerard Moreno à son tour, trouve le poteau dune plat du pied légèrement dévié par Mendy qui réalisait une très belle performance. À un peu plus d’un quart d’heure de la fin du match, la star espagnole au cœur de toutes les actions de son équipe, égalise enfin à la 73eme. D’une très belle combinaison avec Boulaye Dia, G. Moreno de son mauvais pied ( droit ) permet à son équipe de revenir à égalité.

Mais en prolongation, les Blues manquent l’immanquable. Christian Pulisić déséquilibré, n’arrive pas à rebattre son titre face à Sergio Asenjo, très peu sollicité dans la partie.

À 1 but partout, les deux équipes devaient se départager à la séance de tir au but et bien avant le coup de sifflet final, l’entraîneur allemand fait un changement payant en remplaçant son portier sénégalais Édouard Mendy et monter l’espagnol Kepa Arrizabalaga.

Mal parti, les Blues ratent le premier penalty par l’entremise de Kai Havertz, alors que le buteur des jaunes Gerard Moreno donne l’avantage aux siens. Mais très vite, Chelsea se remet. Kepa bloque le penalty d’Aïssa Mandi avant que César Azpilicueta n’égalise. Marcos Alonso, Mason Mount, Jorginho et Christian Pulisić marquaient leur penalty, de même côté espagnol où Estupinan, Gomez, Dani Raba et Foyth faisaient de même. Mais au septième tour, Rüdiger marque pour Chelsea et l’expérimenté Raoul Albiol est stoppé net par Kepa qui offre la victoire à Chelsea.

Ainsi, les Blues entament de la belle de manière leur saison avec ce premier sacre et s’offre une deuxième Supercoupe d’Europe de son histoire 23 ans après le premier en 1998, eux qui ont perdu à trois reprises ce titre en 2012, 2013 et 2019.

Theo Liko

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *