Super League : voici la réaction des organisateurs à la débandade des clubs Anglais !

Des supporteurs protestent contre la super league . Ph. Tiers

À travers un communiqué officiel dans la nuit, consulté par Election-net, les organisateurs de cette compétition se sont exprimés sur ce projet visiblement décrié après son officialisation.


Si chacun des clubs anglais a plus ou moins expliqué les raisons de son rétropédalage, à l’image d’Arsenal qui s’est même excusé auprès de ses fans, on attendait logiquement de savoir ce qu’on en pensait du côté des organisateurs de ce tournoi polémique.

Dans ce communiqué, les organisateurs insistent sur la légitimité.

 « nous sommes convaincus que le statut quo du football européen a besoin d’un changement et nous proposons une nouvelle compétition, car le système actuel ne fonctionne pas correctement. Notre proposition a pour objet de faire évoluer l’industrie du foot et générer de la valeur pour toute la pyramide footballistique. C’est, sans doute, une opportunité excellente pour faire face aux difficultés liées à la pandémie, et elle a été désignée avec comme principal objectif d’augmenter les versements de solidarité à toute la famille du foot », indiquent les organisateurs.

À ce qui concerne les multiples départs, les organisateurs précisent dans ce communiqué envoyés aux médias

« Malgré les départs annoncés des clubs anglais de la compétition, forcés à prendre cette décision à cause de la pression à laquelle ils ont été soumis, nous sommes convaincus que notre proposition est correcte et en accord avec les règles européennes, comme cela a été prouvé devant les tribunaux aujourd’hui, ces derniers n’ayant pas hésité à protéger le projet de Super League face à des actions de tiers quelles qu’elles soient ».

À eux de rassurer qu’
« Au vu des circonstances, nous allons reconsidérer les mesures nécessaires pour remodeler ce projet, en ayant toujours en tête d’offrir aux fans la meilleure expérience possible et renforcer la solidarité de la communauté footballistique », conclut le communiqué. Mais force est de constater que c’est plutôt mal embarqué avec les départs des cadors britanniques et ceux des Italiens qui pourraient suivre.

Tony K.