Sud-Kivu : Voici les organisations de la société civile qui plaident pour le départ de Théo Ngwabije

Théo Ngwabije Kasi, gouverneur de la province du Sud Kivu. Ph Tiers

Certaines organisations de la société civile du Sud-Kivu plaident pour le départ du gouverneur Théo Ngwabije Kasi.

Ces organisations réunies en consortium soutiennent la motion déposée mercredi dernier contre Théo Ngwabije Kasi et demandent aux députés provinciaux de voter pour son départ.

Dans une déclaration rendue publique dont une copie a été déposée à election-net.com ce samedi, les organisations signataires au nombre de 6 accusent le chef de l'exécutif d'une mégestion à la tête de la province.

Plusieurs griefs mis à charge du gouverneur sont cités dans cette déclaration.

C'est notamment l'insécurité, des meurtres/assassinats enregistrés dans la ville et territoires, des pillages perpétrés contre la population civile, des multiples violations des droits de l'homme, la spoliation des domaines privés et publics de l'État, la dégradation avancée des infrastructures, les détournements des fonds destinés à la construction des routes d'intérêt publics et des désertes agricoles, la gestion mafieuse du projet PICAGL dans la province du Sud-Kivu, l'incapacité d'accompagner la gratuité de l'enseignement de base, instrumentalisation de la justice, l'incapacité d'améliorer le social de la population, et tans d'autres.

''au regard des griefs ci-haut cités et vu l'opacité dans laquelle la province est gérée ''Gouverner autrement'', nous demandons aux députés provinciaux élus du Sud-Kivu, de soutenir massivement et voter cette motion en vue d'un changement positif de notre province'' peut-on lire dans cette déclaration.

Les organisations ayant signé cette déclaration sont entre autres l'ACAD, UNAMD, UFAHD, SDIADH, AADI et Initiative PAMOJA.

En rappel, cinq députés provinciaux dont quatre de l'Union pour la Nation Congolaise (UNC) et un de L'AFDC-A de Modeste Bahati Lukwebo ont déposé mercredi 23 décembre à l'assemblée provinciale une motion de défiance contre le gouverneur Théo Ngwabije Kasi et sera examinée ce samedi 26 décembre dans une plénière convoquée.

Héritier Bashige depuis Bukavu