Sud-Kivu/Tuerie de Sange: le Conseil local de sécurité revoqué

Le gouverneur du Sud-Kivu lors d'une adresse à la population de Sange ce vendredi 31 juillet 2020

Ecouter cette information

Après la Tuerie de 12 personnes par un militaire FARDC en état d’ivresse et blessé griévement 9 autres, le gouverneur Théo Ngwabije s’est rendu sur place avec une forte délégation pour évaluer les dégats.

Acceuilli par les manifestants très hostiles au Conseil local de sécurité, le patron de l’exécutif provincial n’a pas eu de choix que de reviqué tous les membres du Conseil local de sécurité, apprend-on des sources onusiennes.

À lire aussi https://www.election-net.com/sud-kivu-tuerie-de-sange-apres-les-condoleances-place-a-lassistance-des-victimes/

La délégation du gouvernement provincial a également pris en charge les frais de funérailles de décédés et d’hospitalisation des blessés. Les manifestants ont également demandé le depart de la Monusco. Une question qui a été renvoyée au gouvernement central.

Lors du Conseil des Ministres du vendredi dernier, le président de la République a instruit à ce que le gouvernement central et provincial assistent les victimes et que le meurtrier soit mis aux arrêts.

Liévin LUZOLO