Sud-Kivu : Tristes révélations sur la gestion calamiteuse de Théo Ngwabidje Kasi

Vue de L'Assemblée provinciale du Sud Kivu. Photo ENET/Heritier B.

Les députés provinciaux auteurs de la motion contre le gouverneur Théo Ngwabidje Kasi l’ont chargé de plusieurs griefs.

A charge de l’actuel gouverneur du Sud Kivu, le député provincial et co-auteur de la motion, Gorges Musongela indique la spoliation de maisons et autres parcelles de l’État en province, le détournement de dons et argent destinés à la construction de routes et aux sinistrés de Nyamugo dans la ville de Bukavu, et à ceux de Kasika dans le territoire de Mwenga.

Hormis la spoliation et le détournement, les initiateurs de la motion, épinglent également l’insécurité grandissante, les barrières illégales initiées et soutenues par le gouverneur, et tant d’autres griefs.

Complétant Gorges Musongela, Batandi Bisimwa sollicite de l’Assemblée provinciale le vote pour le départ de Théo Ngwabidje. «je me demande que viendra dire le gouverneur ici. Mais je présume qu’il va dire que le Covid19 à tout perturbé. Au secteur de la vie où le gouverneur de province à un projet à part quelques projets du gouvernement central. Cette situation nous concerne tous et nous devrions sauver cette province en votant pour la motion», tranche-t-il.

Si tout ce qui est reproché à Théo Ngwabidje est vrai, il ne fait l’ombre d’aucun doute qu’il a échoué dans la gestion du Sud Kivu.

Les députés provinciaux au nombre de 44 présents sur les 48 que compte l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu, n’attendent que la défense de Théo Ngwabidje Kasi pour passer au vote et décider de son sort.

Des milliers de personnes (hommes et femmes confondus) entourent les installations de l’Assemblée provinciale depuis les premières heures de la matinée. Ils n’attendent que l’issue de la plénière de ce jour.

Héritier Bashige, depuis Bukavu