Sud-Kivu: Tracasserie au port de Bukavu, les jeunes d'Idjwi saisissent le Gouverneur.

Les jeunes du territoire d'Idjwi navrés de la tracasserie par différents services au port de Bukavu dont ils se disent être victimes saisissent le Gouverneur de la province du Sud-Kivu dans l'objectif de résoudre cette situation.

Ces jeunes réunis au sein de la solidarité des étudiants et jeunes pour le développement d'Idjwi avec comme objectif de promouvoir la défense des droits humains et les intérêts d'Idjwi dénoncent ''cette pratique de tracasserie qui ne fait que traumatiser la population d'Idjwi''.

Dans ces tracasseries, ces derniers citent un montant de 800fc qu'ils sont contraints de payer par la DPMR et un autre montant de 500fc exigé par la DGM avant l'octroi d'un billet de voyage.''

...nous sommes très étonnés de voir que certains éléments de force navale ne cessent de tracasser toute personne ayant un colis en direction du territoire d'Idjwi et celà dans tous les ports de Bukavu, comme celà ne suffisait pas, la DPMR à travers les établissements ELAN font payer à tout passager qui va à Idjwi, un montant de 800fc comme un touriste dans sa propre province et la DGM fait payer un montant de 500fc pour viser le billet de voyage comme tout étranger qui entre chez autrui», peut-on lire dans une lettre adressée au Gouverneur de la province du sud-Kivu et dont election-net.com s'est procuré une copie.

Ils demandent au Gouverneur de se saisir de la situation pour éviter le pire.

''En effet, nous vous informons qu'au cas où notre cris d'alarme ne trouve pas des solutions dans un bref délai, nous allons organiser des actions car trop c'est trop'', déclarent-ils.

Il sied de rappeler que la population du territoire d'Idjwi fournit à la ville de Bukavu certains produits vivriers via le port de ''beach Muhanzi'' et au retour cette même population s'approvisionne en produits de première nécessité dans les marchés de Bukavu.

Héritier Bashige depuis Bukavu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *