Sud-Kivu : plusieurs positions de l'armée attaquées ce samedi à Minembwe

Des déplacés fuyant les affrontements entre FARDC et M23 tentent de trouver refuge dans la ville de Goma (Dimanche 18 novembre 2012)

Des camps militaires des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont été attaquées ce samedi 10 juillet par des rebelles des groupes armés Ngumino et Twigwaneho.

Le porte-parole du secteur opérationnel sokola2 Sud Sud qui livre l'information à election-net.com indique que tout a commencé tôt le matin de ce samedi jusqu'en début de la journée.

''L'attaque a commencé ce samedi 10 juillet 2021 à 5h''.
La coalition Makanika Twigwaneho Ngumino, a attaqué simultanément les positions FARDC aux environs de Minembwe centre. Jusqu'à 8h30, les combats étaient toujours en cours, et les FARDC ne font que se défendre''

Il ajoute que le bilan de ces affrontements sera communiqué des médias dans les heures qui suivent.

"Cette coalition prétend toujours défendre une de communautés de Minembwe. Plusieurs fois, l'armée a perdu des militaires dans des attaques contre ses positions, et même dans les embuscades'', ajoute-t-il.

Minembwe reste l'une des parties de la province du Sud-Kivu la plus touchée par l'insécurité causée par des groupes armés.

Héritier Bashige depuis Bukavu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *