Sud-Kivu: l'église catholique, le rétropédalage !

Après l'annonce de l'organisation de messes dans les paroisses catholiques du diocèse de Bukavu ce dimanche   05 Avril 2020. L'église change sa position.

Dans un communiqué signé par le Vicaire général de l'archidiocèse demande à tous les responsables des différentes paroisses de "sursoir"  la célébration.

'' Chers curés, nous vous demandons de ne pas ouvrir les églises paroissiales demain, dimanche de Rameaux, et de sursoir les célébrations eucharistiques en petits groupes comme cela était déjà prévu...'', peut-on lire sur ce document

Monseigneur Émile Mushosho justifie la  décision par la prévention de débordement et signifiant que des messages sont venus de partout'' pour ne pas apprécier la démarche   après l'annonce de cette célébration eucharistique ,mais également les autorités administratives ont dit craindre un risque de débordement malgré des mesures restreintes annoncées.

Rappelons que l'archevêque de Bukavu, Monseigneur  Xavier Maroy Rusengo avait appelé à la célébration d'une messe eucharistique en nombre réduit de 25 personnes ce dimanche.

https://www.election-net.com/sud-kivu-leglise-catholique-projette-des-celebrations-eucharistiques-dans-les-paroisses-du-diocese-de-bukavu/

Héritier Bashige depuis Bukavu.