Sud-Kivu: le ministre de l'Intérieur visé par une motion de défiance

Place de l'indépendance à Bukavu. Photo Election-Net© Héritier Bashige.

Suite à l'insécurité grandissante dans la ville de Bukavu et généralement dans toute la province, une motion a été initiée contre Lwabanji Lwasingabo , ministre provincial de l'Intérieur sécurité décentralisation et affaires coutumières à l'assemblée provinciale du Sud-Kivu. Selon le député provincial Mushagalusa Kidumbi, élu du territoire de Kabare sous les couleurs de l'Union pour la Nation Congolaise (UNC), les réponses du patron de la territoriale en province n'ont pas convaincu ce lundi 28 décembre à sa question orale avec débat.

L'initiateur de la question orale avec débat estime par exemple que les réponses fournies par Lwabanji Lwasingabo sur l'insécurité en province et sur le conflit coutumier qui règne dans la chefferie de Ninja en territoire de Kabare ne sont pas claires et moins encore satisfaisantes

''je n'ai pas été satisfait des réponses fournies par le ministre de l'intérieur. J'initie déjà une motion de défiance qui sera débattue d'ici là dans la cession extraordinaire''

Se confiant à election-net.com, Mushagalusa Kidumbi promet d'aller jusqu'au bout (la déchéance du ministre), ''en fin de répondre aux besoins de la population du Sud-Kivu victime de l'insécurité.''

Le controversé ministre provincial de l'intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumiers Lwabanji Lwasingabo a été plusieurs fois interpellé à l'hémicycle provincial pour éclairer les élus sur l'insécurité en province mais aussi dans le célèbre dossier de l'installation du bourgmestre à Minembwe.

Héritier Bashige depuis Bukavu