Sud-Kivu : le gouverneur Théo Ngwabidje sous une nouvelle pression

le gouverneur du Sud Kivu, Théo Ngwabidje Kasi. Ph. Tiers

La pression est de nouveau sur le gouverneur de la province du Sud-Kivu, Théo Ngwabidje Kasi, après l’échec de la précédente motion visant à l’éjecter de la tête de la province , l’ancien directeur provincial de la CNSS est encore poussé à la porte de sortie avec une nouvelle action parlementaire.Une nouvelle motion de défiance a été déposée à l’assemblée provinciale du Sud-Kivu ce lundi 05 avril 2021 par un groupe des députés provinciaux. Il est encore accusé de détournement, la mauvaise gestion, la non prise en charge des recommandations de l’assemblée provinciale, la non-matérialisation de la vision du chef de l’État pour ne citer que ces griefs. Les députés Georges Musongela, Bashengezi Mirindi, Homer Bulakali, Bisimwa Batandi, Kahasha Albert, Bulimuntu Kikuni et Sibatwa Djuma Lubunga tiennent à tout prix pour obtenir le départ de Théo Kasi.

Hormis cette motion et la question écrite lui adressée samedi dernier par un autre député provincial, Amani Kamanda Jacques, deux mouvements citoyens se sont alignés derrière l’idée du départ de l’exécutif provincial.

Il s’agit du mouvement citoyen lutte pour le changement LUCHA RDC et Réveils des indignés.

Pour ces mouvements pro-democratie le gouverneur est auteur de détournement, l’utilisation ”opaque de 3 millions de dollars initialement prévus pour la réhabilitation du tronçon routier place Mulamba-Ruzizi 1, les dons destinés aux sinistrés de Kasika et Nyamugo.

Un sit-in est prévu ce mardi à l’assemblée provinciale par un autre collectif des mouvements citoyens, pour ”barrer la route aux députés pro-Ngwabidje” de siéger à l’appel du directeur de l’administration de l’assemblée provinciale suspendu pour avoir convoqué une plénière pour évincer le président de l’organe délibérant du Sud-Kivu.

Partira ou ne partira pas, la réponse reste incertaine jusqu’au jour du vote de la motion.

Héritier Bashige depuis Bukavu