Sud-Kivu : le go des épreuves préliminaires de l’examen d’État lancé

Les élèves à l'institut Nyalukembe/ Bukavu/ ENET/ Heritier Bashige

Ils sont au total, 35891 dans la province du Sud-Kivu, les candidats qui prennent part à l’examen d’État édition 2021, lancé ce lundi 12 juillet sur l’ensemble de la République Démocratique du Congo.

Ces candidats dont 19456 filles et 16549 garçons sont
répartis dans 97 centres de passation.

Sont mobilisés pour la passation normale de ces épreuves, au-moins 97 chefs de centres,33 superviseurs provinciaux,16 superviseurs sectoriels, 1426 surveillants,291 chefs de centres adjoints,194 secrétaires,97 OPJ,97 adjoints et 1166 examinateurs, a indiqué à election-net.com, l’inspecteur principal provincial lors du lancement qui a lieu à l’Institut Nyalukemba dans la commune d’Ibanda.

Le vice gouverneur de province, Marc Malago Kashekere qui donné le go de ces activités demande aux élèves participants d’être concentrés et de ne pas paniquer.

”J’ai confiance à vous chers candidats et nous demeurons persuadés que vous constituez l’avenir prometeur pour notre beau pays la RDC, en général et la province du Sud-Kivu en particulier”, fait-il savoir.

Après l’Institut Nyalukemba, la délégation composée du Vice-gouverneur, du ministre provincial de l’enseignement primaire secondaire et technique, de l’inspecteur principal provincial, du proved et tant d’autres personnes s’est dirigée à l’Institut Fadhili dans la commune de Kadutu et au complexe scolaire Avenir à Panzi pour l’inspection de la passation de ces épreuves.

Disons que le Sud-Kivu en soit est subdivisé en trois provinces éducationnelles, dont Sud-Kivu 1, 2 et 3.Trois jours suffiront pour la passation de ces épreuves qui ont débutés avec la dissertation.

Héritier Bashige depuis Bukavu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *