Sud-Kivu : La société civile exige la lumière sur les 15 mystérieux décès à Bukavu.

Depuis le début de l'année 2020, la ville de Bukavu est butée à une insécurité grandissante.

A l'espace de deux mois seulement cette ville compte près de 15 décès, des corps retrouvés sans vie sans qu'aucune enquête puisse établire la cause.

Pour ce faire, la société civile exige des explications de la part des autorités.

''Comment comprendre que des paisibles citoyens soient en train de mourir chaque nuit sans que le commissaire provincial de la PNC ne se prononce. Le silence du Gouverneur et du Maire inquiète la population", s'indigne Zozo Sakali, président du Bureau Urbain de la société civile.

'' Il faut encore combien de morts pour que la province prenne des mesures pouvant aider à réduire et à mettre fin à cette criminalité ? Pourquoi le bureau de l'Assemblée provinciale ne se prononce que quand les députés de son parti politique sont touchés?''

Cette structure citoyenne pense que les autorités ayant en charge ces attributions , ont des explications à fournir face à cette situation qui laisse la population abandonnée.

Héritier Bashige depuis Bukavu