Sud Kivu: Justice Populaire, une femme brûlée vive à Kalehe

Une dizaine des femmes sensibilisées contre les violences liées aux accusations de sorcellerie a été lancée ce jeudi 18 août 2016, à Kaga-Bandoro. Photo d'illustration. Droit des tiers.

un énième cas de justice Populaire vient de se produire dans le territoire de Kalehe où une femme vient d'être brûlée vive les après midi de ce mardi 09 juillet 2020 par les habitants en colère.

La victime reconnue dans le milieu sous le nom de Julita M'shaweza a été soupçonnée de sorcellerie et d’avoir empoisonné un jeune homme qui a rendu l’âme ce matin au Centre hospitalier de Nyabibwe dans ce territoire de Kalehe.

La société civile noyau territorial de Nyabibwe condamne avec la dernière énergie cet acte de justice populaire.

Cette structure citoyenne fait savoir que la vie humaine reste sacrée et personne n’a le droit de hôter la vie d’un individu.

« Nous demandons aux habitants d’éviter la justice populaire, car celle-ci fait toujours des victimes. Il est inconcevable de tuer une mère de famille, et laisser ainsi orphelins ses enfants. Aux autorités, nous demandons que des complices dans cette mort soient punis » confie Olivier Mitima, acteur de la société civile qui livre l'information à Élection-net.com.

Des organisations des droits humains et de la société civile promettent de s'impliquer en fin que les auteurs de ce cas de justice populaire soient trouvés et déférés devant les instances judiciaires.

Héritier Bashige depuis Bukavu