Sud-Kivu: fusillade à Sange, «le meurtrier subira la rigueur de la loi une fois arrêté», rassure Théo Kasi

Le gouverneur du Sud-Kivu lors d'une adresse à la population de Sange ce vendredi 31 juillet 2020

Ecouter cette information

Après le meurtre  de 12 personnes  ce jeudi soir  à Sange, par un élément de Fardc en état d’ivresse, le Gouverneur  du Sud-Kivu Théo KASI  s’est rendu ce vendredi  sur place pour se rendre compte de la situation.

Accompagné du Président de l’assemblée provinciale, chef de la Police ainsi que du commandant des  FARDC, le Gouverneur de province  a appelé la population de Sange à la paix. Le chef de l’exécutif a dans une adresse devant la population annoncé l’ouverture des enquêtes pour mettre la main sur cet Élément de l’armée loyale auteur de ce drame.

«le meurtrier sera jugé sur place  en procédure de flagrance  pour qu’il subisse  rigueur de la loi» a dit le chef de l’exécutif du Sud-Kivu qui a promis la prise en charge des frais funéraires et le retour à l’ordre dans cette cité du territoire d’Uvira.

Ce matin, la tension était vive dans la population qui a érigé des barricades pour dénoncer cet acte criminel de l’élément de l’armée qui a pris le large après son forfait.

Patrick Félix Abely