Sud-Kivu / EPST : Les grévistes en Assemblée Générale ce lundi pour évaluer le mouvement

Quelques élèves finalistes au centre du lycée Wima/Bukavu. Photo Election-net©Héritier B

Ecouter cette information

Une semaine après la rentrée scolaire édition 2020-2021, certaines écoles n’ont toujours pas rouvert leurs portes.

Les enseignants de ces écoles en majorité conventionnées catholiques, protestantes et officielles campent toujours sur leur position caractérisée par le mouvement de grève qu’ils avaient entamé lundi 12 octobre, jour de la rentrée scolaire.

Ils conditionnent cette rentrée par le respect strict des accords dits de Bibwa qui soulignent le paiement du deuxième et troisième palier, de la suppression des zones salariales, du paiement des enseignants Non Payés (NP) et nouvelles unités (NU).

Pour ce faire, ces professionnels de la craie indignés projettent une Assemblée générale ce lundi 19 octobre à l’Institut d’Ibanda où une décision finale pourra sortir pour la reprise des cours ou la poursuite de leur grève.

Celles les écoles privées agréés poursuivent normalement les enseignements et mobilisent plusieurs nouveaux élèves en provenance des écoles conventionnées ou officielles.

Il sied de souligner une tendancieuse idée de la part des certains responsables des écoles en grève du sabotage de la gratuité de l’enseignement prônée par le chef de l’État pour revenir à la prime.

Héritier Bashige depuis Bukavu