Sud-Kivu : deux femmes lynchées à Fizi

Entrée du Parc National de Kahuzi-Biega, Sud-Kivu, RDC. Novembre 2013. Ph. J Brabant

C'est dans le village de Misisi, au sud de Fizi, province du Sud-Kivu que ces deux femmes ont été lynchées le dimanche 12 septembre 2021 par les personnes présentées comme membres d’une famille.

D'après notre source, ces victimes parmi lesquelles se trouve une tante maternelle à une maman décédée, indique la société civile force vive du secteur Ngandja, étaient soupçonnées d’avoir sacrifié (tué) dans leur monde de sorcellerie cette mère de 7 enfants.

"Une maman appelée Safi Ishikelwa (mère de 7 enfants) de la famille balala est décédée. Sa famille, étant très fâchée de ce décès inopiné, a décidé de se rendre justice et a mis fin à la vie de deux autres femmes sous le motif que ce sont elles qui l'auraient tuée par sorcellerie", a confirmé Mishi Muzaliwa, président de cette structure de la société civile.

Par ailleurs, il lance un appel en direction de la population de cesser ce genre d'actes, car la mort existe d'après lui, peu importe les diverses circonstances.

"La justice populaire est punissable par la loi", a conclu le président de la société civile force vive du secteur Ngandja.

Jean-Paul Tshimanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *