Sud-Kivu : Deux détenus tués par balles

Dungu prison. Photo Tiers

Lors d’une tentative d’évasion le vendredi 16 juillet 2021 à la prison de Kamituga dans la province du Sud-Kivu, deux détenus sont morts après avoir reçu des balles.

Selon la société civile qui a livré cette information à nos confrères d'actualité.cd, les prisonniers voulaient fuir les conditions inhumaines dans cette maison carcérale où il n’y a ni médicaments ni nourritures.

« Les détenus tentaient de s'évader pour deux causes, notamment la faim et le manque des soins de santé. Ils sont nombreux, mais n'ont rien à manger. Tôt la matinée, ils ont tenté de s'évader, mais les autorités et les forces de l'ordre sont intervenues. Et dans cette tension on a enregistré la mort d'un prisonnier et d'une personne blessée par balles », fait savoir à notre source Mukambilwa Sidibo, coordonnateur des mouvements de la société civile congolaise.

L’un des détenus est mort par balle sur place tandis que l’autre a succombé à ses blessures dans une structure médicale de la place.

« C'est depuis 23 heures que les détenus ont tenté de s'évader. Ils ont voulu détruire les murs, mais ont été maîtrisés par les forces de l'ordre. Malheureusement un détenu est mort alors qu'il tentait d'escalader les murs de la prison. Un autre qui était blessé est aussi mort à l'hôpital », a dit le directeur de la prison de Kamituga, Richard Tenge.

Il sied de noter qu'en République Démocratique du Congo, les détenus dans plusieurs maisons carcérales ont difficile à accéder aux soins médicaux et même la nourriture, nombreux de ceux-ci meurent de faim, situation qui a toujours été décriée par les organisations de la société civile et même les structures qui défendent le Droit de l'homme.

Prince Bagheni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *