Sud-Kivu: Déplacements massifs de la population à Kalehe

Des déplacés fuyant les affrontements entre FARDC et M23 tentent de trouver refuge dans la ville de Goma (Dimanche 18 novembre 2012)

Les habitants de Katasomwa, Murangu, Mushunguti, Mirenzo et tant d’autres villages voisins dans le territoire de Kalehe sont en déplacement.

Celà fait suite aux affrontements signalés dans cette partie de la province du Sud-Kivu entre des éléments du groupe armé Raia Mutomboki et Nyatura à Tchikomo/ Katasomwa , en Groupement de Mubuku dans la Chefferie de Buhavu.

Ces affrontements qui mettent en mal la population, ont débuté depuis jeudi 01 Avril 2021. Jusqu’à ce samedi matin, les balles crepitées toujours, indique la société civile locale qui livre l’information à election-net.com.

Cette structure citoyenne par le biais de son président Delphin Birimbi signale que le Raiya Mutomboki sont majoritairement de la communauté Tembo et les Nyatura majoritairement Hutu.

”…pour prévenir un Conflit ethnique ou tribale entre les deux communautés (Tembo et Hutu )dans cette partie, nous demandons au Gouvernement à travers l’hiérarchie militaire à déployer urgement les éléments FARDC dans cette zone pour non seulement traquer les détenteurs illégaux d’armes , mais aussi sécuriser la population et ses biens”, a-t-il déclaré.

Le cadre de concertation territorial de la société civile de Kalehe lance également un appel aux leaders des deux communautés en conflit de sensibiliser les populations pour promouvoir la Paix et la Sécurité , à ne pas soutenir ou être dernière les malfrats pour la stabilité des entités touchées.

Il sied de dire que dans la province du Sud-Kivu, Kalehe est l’un des territoires les plus envahis par les groupes armés et où des affrontements et déplacements de la population sont régulièrement signalés.

Héritier Bashige depuis Bukavu