Sud-Kivu : déplacement massif de la population après les combats entre l'armée et les combattants maï-maï à Kalehe

Déplacés de geurre à Mambassa/ photo tiers

Ils sont estimés à au-moins 230 ménages qui ont fuis les affrontements entre les rebelles du groupe armé Mai-Mai Kirikicho et le FARDC dans le groupement de Ziralo en territoire de Kalehe, province du Sud-Kivu.

Ces déplacés proviennent précisément du village de Lulere, Kalamo et Mutale et sont campés dans des familles d'accueil à Mianda, Tushunguti et Matutira toujours dans le groupement de Ziralo, Chefferie de Buhavu.

Les affrontements qui ont occasionné ce déplacement massif de la population ont eu lieu le mercredi 28 et Jeudi 29 Juillet 2021.

Par ailleurs, la société civile locale qui livre l'information à election-net.com ce lundi 02 Août 2021 signale que le calme est revenu et la situation est maintenant contrôlée dans cette partie par l'armée congolaise.

Cependant, Delphin Birimbi, président de cette structure citoyenne demande aux déplacés ''de voir comment regagner leurs domiciles dans les mesures du possible, où nous appelons également les humanitaires de descendre sur le terrain pour évaluer les besoins avec comme objectif de leur venir en aide''

Il lance également un appel aux groupes armés de déposer les armes et d'intégrer la vie civile ou militaire selon leur choix.

Héritier Bashige depuis Bukavu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *