Sud-Kivu-Covid19 : confinement de la commune d'Ibanda, ces premiers constats

Place Munzihirwa à Nyawera, commune d'Ibanda, Bukavu, photo de tiers

Considérée comme épicentre de la pandémie à coronavirus à Bukavu, la commune d'Ibanda est en confinement total depuis les premières heures de la matinée de ce 1er Juin 2020.

Celà, dans l'objectif d'identifier tous les contacts des contacts testés positifs au Coronavirus.

Les différentes activités comme les restaurants, bars, magasins, salons de coiffure, marchés, circulation des transports en commun et autres sont tous fermés, constate élection-net.com.

Tôt le matin, les éléments de la police et quelques militaires étaient visibles à chaque entrée de cette commune pour empêcher toute sortie ou entrée en provenance d'autres communes.

Exceptionnellement, c'est seulement à la place Major Vangu, vers "Essence", un milieu considéré comme abritant des récalcitrants dans cette même commune, la mesure du gouvernement provincial semble être bafouée. Un petit mouvement des engins roulants et des personnes s'y observent sur les long de la route.

A la question de savoir pourquoi, ces derniers font savoir qu'ils vivent au taux du jour et ne peuvent pas rester à la maison. D'autres disent même qu'ils ne dépendent pas de la commune d'Ibanda.

"C'est impossible pour nous de rester à la maison car nous vivons au taux du jour. Et c'est difficile pour nous de trouver quelques choses à la maison ", explique un habitant de ce coin.

Par ailleurs, d'autres ne croient même pas à l'existence de cette pandémie.

"Cette maladie, nous ne l'avons pas encore vécu. Ils veulent juste que nous mourrions", indique une femme interrogée par élection-net.com

Néanmoins, dans d'autres coins de la commune d'Ibanda, à savoir la Place de l'indépendance, Feu rouge, Nyawera , Place Mulamva, la mesure semble être respectée, pas de circulation de véhicules et même des personnes sauf celles qui ont eu des autorisations de circulation.

Signalons que ce confinement d'une commune sur le trois que compte la ville de Bukavu, qui figure dans l'arrêté du gouverneur Théo Ngwabije Kasi prendra trois jours, à dater, de ce lundi 01 Juin 2020.

Héritier Bashige depuis Bukavu