Sud-Kivu/Covid-19 : Rumeur sur la vaccination des élèves, enfin la réaction des autorités

École primaire Ulindi à Bukavu. Photo ENET Héritier Bashige

Une fausse alerte s’est enflammée le matin de ce jeudi 25 février 2021 dans certaines écoles de la ville de Bukavu et a perturbé la quiétude.

Il s’agit d’une rumeur sur une supposée vaccination contre la maladie à coronavirus dans les écoles.

Après un avant midi très agité dans les écoles primaires et secondaires de la ville de Bukavu plus particulièrement dans la commune de Kadutu, où les parents ont exigé aux enseignants de libérer leurs enfants, les autorités ont tenté de calmer la situation.

Dans un communiqué signé par la cellule de communication du Gouverneur Théo Ngwabidje Kasi, il a été indiqué que cette rumeur est l’œuvre de certaines personnes mal intentionnées.

”…le gouverneur Théo Ngwabidje tient à faire un démenti formel de cette fausse information, qui a crée la panique au sein de la population. il précise qu’aucun vaccin n’est arrivé au Sud-Kivu encore moins à Bukavu”

Le chef de l’exécutif provincial met en garde les auteurs de ces ”faux bruits” et assure qu’ils seront ”cherchés et punis conformément à la loi”

Il appelle cependant les parents d’élève à ne pas céder aux rumeurs véhiculées par des ”personnes qui veulent détourner l’attention des autorités tant nationales que provinciales sur la lutte contre la pandémie Coronavirus”

De son côté, la division provinciale de la santé, par le biais de son porte parole, Claude Bahizire contacté par Election-net.com, celui-ci a indiqué qu’aucune campagne de vaccination n’est organisée dans les écoles de la ville de la capitale du Sud-Kivu.

”nous même de la division provinciale de la santé, on a jamais annoncé une campagne de vaccination dans les écoles. Pas seulement pour Covid19 mais il ya même pas une campagne organisée. D’habitude, ce que nous faisons, quand le pays juge qu’il y a problème de santé qui nécessite la vaccination, nous avisons les responsables des écoles et les parents. Ça, ce sont des rumeurs sans source” indique Claude Bahizire à election-net.com

Pour lui, cette alerte ne vise que la perturbation du bon déroulement des études des enfants pendant qu’ils viennent de passer à la maison plus de deux mois.

Il sied de noter que dans plusieurs écoles de la ville de Bukavu, les cours ont été perturbés ce jeudi 25 février 2021.

Très montés, certains parents sont venus de la maison pour récupérer leurs enfants, avec comme motif, de les épargner contre la vaccination de la Covid19.

Certains parents ont même forcé les portes des classes après un bras de fer avec les enseignants qui ont hésité de libérer les élèves, a constaté Election-net.com.

Héritier Bashige depuis Bukavu