Sud-Kivu/Covid-19 : Des nouvelles restrictions annoncées

Vue aérienne de la ville de Bukavu/

Le gouverneur de la province du Sud-Kivu Théo Ngwabidje Kasi a, ce mardi 03 août 2021 pris certaines mesures sur la troisième vague de la pandémie à Coronavirus.

C'est entre autres, l'interdiction de tout rassemblement public de plus de vingt personnes sur l’ensemble de la province du Sud-Kivu pendant une période de 30 jours.

Les cérémonies les plus concernées sont les fêtes des mariages, anniversaires, deuil, les prières dans les églises et tout autre événement rassembleur.

Ces mesures ont été annoncées lors d’un point de presse tenu par Théo Gwabidje Kasi à son cabinet de travail dans la commune d'Ibanda. Il a alerté la communauté du Sud-Kivu sur la gravité de la pandémie à coronavirus.

Selon l’autorité provinciale, des cas positifs sont notifiés tous les jours au point que la situation est entrain de prendre des allures inquiétantes.

''la semaine épidémiologique 30, soit du 26 au 31 juillet 2021, la province a notifié 377 cas et 16 décès, soit une mortalité de 4.3%. Le cumul depuis le début de l’épidémie est de 1926 cas confirmés et 83 décès enregistrés. Le nombre de guéris est de 1843 personnes. 545 malades dont 78 sont en hospitalisation dans un état sévère et 467 cas dans la communauté'', a déclaré Théo Ngwabidje Kasi.

Hormis ces mesures, il s'ajoute également le port obligatoire des masques, à défaut, le paiement d'une amende de 5000 francs congolais.

''(…) le port correct et systématique du cache-nez ou des masques de protection, le lavage fréquent des mains, se couvrir la bouche avec le pli du coude, éviter la proximité et des contacts avec les personnes qui ont la fièvre ou qui tousse, toute personne voyageuse qui entre dans la province, doit bénéficier d’un contrôle systématique de température et interdiction de tout rassemblement public de plus de 20 personnes. Interdiction des fêtes de mariages, organisation des deuils, le transport de la dépouille mortelle de la ville vers les territoires sans autorisation, fermeture des boites de nuit. L’application stricte du couvre-feu de 22 heures à 5 heures sur l’ensemble de la province du Sud-Kivu'' a-t-il déclaré.

Ces mesures entrent en vigueur à partir de ce mardi 03 août et seront évaluées après une période de 30 jours.

Cependant, Théo Ngwabidje Kasi invite toute la population à un engagement responsable face à cette maladie, de la même manière qu’elle s’était engagée lors de deux premières vagues et lors de la maladie à virus Ebola.

Héritier Bashige depuis Bukavu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *