Sud-Kivu-Covid-19 : 254 cas confirmés dont 41 décès et 115 guéries

La vue aérienne de Bukavu. Photo de tiers

Depuis la déclaration en date du 29 mars 2020 de l'épidémie de la maladie Coronavirus dans la province du Sud-Kivu, le cumul est de 254 cas confirmés.

Ces cas sont signalés dans 10 zones de santé sur les 27 que compte la province du Sud-Kivu dont trois dans la ville de Bukavu et 7 dans les milieux ruraux.
C'est notamment la zone de santé d'Ibanda, de Kadutu, de Bagira dans la ville de Bukavu, la zone de de santé de Nyantende, de Kabare, de Miti Murhesa dans le territoire de Kabare, de Lemera, d'Uvira dans le territoire d'Uvira, de Fizi et de Kamituga dans le territoire de Mwenga.

Cette précision est du ministre provincial de la santé Cosmos Bishisha dans une interview accordée à election-net.com ce lundi 6 juillet 2020.

Pour le ministre, cet augmentation du nombre des cas est dûe à l'installation d'un laboratoire de dépistage des malades en province qui aide directement à dépister les cas localement sans attendre l'aval de l'Institut National des Recherches Biomédicales INRB de Kinshasa.

''C'est le laboratoire que nous avons installés en province qui a permis de dépister des personnes présentant des signes et les contacts des ces cas suspects. C'est ce qui nous a quand même permis d'avoir le maximum des personnes contaminés, les isoler et faire la prise en charge'', a expliqué le ministre provincial de la santé, Cosmos Bishisha.

Celui-ci ajoute qu'environ cent personnes testées positives suivent les soins dans les structures sanitaires de la province ayant été choisies pour ce faire et également dans le centre d'isolement de Bwindi à Bukavu.

Quant à la prise en charge, le ministre précise que les professionnels de santé ont été formés dans chaque zone de santé touchée par la pandémie et les équipements nécessaires y ont été envoyés.

''Nous avons formés presque toutes les zones des santés, nous avons organisés des formations dans les hôpitaux généraux de référence avec un système de triage des malades, un centre d'isolement avec des équipes formées pour la prise en charge. Nous avons déjà envoyés des médicaments dans les zones de santé déjà touchées'', poursuit-il.

Cosmos Bishisha invite par ailleurs, la population du Sud-Kivu à ne pas banaliser cette maladie mais à apprendre à vivre avec elle.

''La Covid19 est là et elle n'est pas fatale. Nous sommes appelés à vivre avec cette maladie. Pour vivre avec la Covid19, c'est éviter les relâchement des mesures barrières, c'est porter le masque, c'est éviter les rassemblements.Une façon de demander à la population de restée vigilante.

Signalons que l'épicentre de la Covid19 dans la province du Sud-Kivu reste la commune d'Ibanda suivie de celle de Kadutu et celle de Bagira dans la ville de Bukavu.
La zone de santé de Fizi garde aussi le cap des zones rurales avec deux cas confirmés.

Héritier Bashige depuis Bukavu