Sud-Kivu : contradiction sur la fixation des frais de participation à l’examen d’État

Exetat 2020. Ph Tiers

La fixation des frais de participation à l’examen d’État édition 2021 fait l’objet d’un bras de fer en province du Sud-Kivu.

À quelques jours de la passation des examens, une cacophonie s’observe sur le montant à payer.

Pour les députés provinciaux, les frais de participation doivent être fixés à seulement 15 dollars américains tandis que pour le gouverneur de province, via son arrêté récemment signé, 25 dollars américains est le montant à payer.

Les inspecteurs de leur part, fixent ces frais à 40 dollars américains par candidat.

Avec toutes ces contradictions et bras de fer, les parents ne savent pas quelle voie suivre.

Les députés provinciaux qui contestent le montant de 25 et 40 dollars américains estiment que le gouverneur et les inspecteurs ”ne tiennent pas compte de la conjoncture économique du moment”

Le gouverneur pour sa part, justifie la majoration de ces frais par certaines dépenses contenues dans les fiches de dépouillement et d’analyse des dépenses prévues par l’edit budgétaire voté par l’assemblée provinciale.

Certaines sources proches à election-net.com font savoir que certains chefs d’établissements appliquent, dans la perception desdits frais, la décision des inspecteurs en lieu et place de l’arrêté du gouverneur ou de l’édit budgétaire de l’assemblée provinciale. Une situation qui semble mettre en mal les parents d’élèves.

Dans ce même arrêté, le gouverneur Théo Ngwabidje Kasi fixe également les frais de participation au Tenafep à 10 dollars américains par candidat et seulement dans les écoles privées agréés.

Le 12 Juillet 2021 est la date prévue pour le début de ces épreuves (Examen d’Etat) après réaménagement du calendrier scolaire.

Héritier Bashige depuis Bukavu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *