Sud-Kivu : 18 rebelles tués par l'armée à Uvira

Un groupe des FARDC. Ph. AFP/PHIL MOORE

Des violents combats ont opposé les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et les combattants des groupes armés Twirwaneho et Makanika, a appris election-net.com.

L'information est corroborée par le porte-parole de l'armée au Sud-Kivu, Major Dieudonné Kasereka. Il précise que les combats ont éclaté à vers Bijombo à Uvira.

Le speaker de l'armée affirme que lors des offensives menées le lundi 4 janvier dernier, 18 combattants ont été neutralisés.

Dans le rang de l'armée régulière, poursuit-il, deux éléments sont tombés sur le champ d'honneur. Des blessés, au nombre de 5, ont également été enregistrés.

Dieubon Mughenze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *