Sport/affaire Kanga: voici la réponse de la Fédération gabonaise de football à la CAF

Faisant suite à la saisine officielle de la Confédération Africaine de Football (CAF) le vendredi 30 avril 2021 sur l’affaire Kanga, dans le cadre de l’ouverture d’une enquête suite à la plainte de la Fédération Congolaise de Football Africaine (FECOFA) sur l’éligibilité du joueur, Kanga Kaku, la Fédération Gabonaise de Football (FEGAFOOT) a transmis à la CAF le samedi 1er mai 2021, son mémoire “responsif” pour ladite affaire.

D’après un communiqué de la presse de cette instance sportive Gabonaise du samedi 1er 2021 dont la rédaction sportive d’election-net.com s’est procurée une copie, la FEGAFOOT précise qu’elle a apporté toutes les “preuves irréfutables et formelles” du parcours sportif en clubs et de l’éligibilité du joueur Guelor Kanga Kaku au sein de la sélection nationale A du Gabon, conformément aux dispositions réglementaires de la CAF et du Code civil gabonais, battant ainsi en brèche toutes les allégations “fallacieuses”, sans preuves, de la FECOFA au sujet d’une prétendue usurpation d’identité, falsification et fraude de la FEGAFOOT pour son joueur Guelor Kanga Kaku.

Elle fait foi, en outre, à la CAF afin de préserver le jeu équitable et le fair-play d’une qualification du Gabon à la CAN 2021 “obtenue de manière claire sur le terrain.”

Rappelons que la Fegafoot avait bénéficié d’un délai de réponse jusqu’au 4 mai 2021 de la part de la CAF, pour fournir ses réponses et preuves sur le joueur Kanga qui avait participé aux éliminatoires de la CAN Cameroun 2021, pendant lesquelles l’équipe Gabonaise avait battus la RDC (5-2) score cumulé.

Pour le moment, les prononcés de la CAF sont attendus dans le jour prochain.

Jean-Paul Tshimanga