Soudan : 47 morts dans des affrontements entre tribus

Des troupes soudanaises sécurisent le village de Tabit, au Darfour. Photo d'archives AFP/ASHRAF SHAZLY

Des affrontements ont éclaté lundi entre tribus rivales dans l'Etat du Darfour-Sud, dans l'ouest du Soudan, faisant au moins 47 morts, a indiqué un chef tribal.

Des hommes "de la tribu arabe des Rizeigat à bord de véhicules, de motos et de chameaux, ont lancé une attaque contre le village de Saadoun, où habite la tribu Fallata", a indiqué Mohamed Saleh , un chef de la tribu Fallata, à la presse locale, en faisant état d'un nouveau bilan de 47 morts.

Déjà l'AFP indiqué un précédent bilan faisait état de 20 morts ce matin.

Ces nouvelles violences surviennent après qu'au moins 83 personnes ont été tuées en moins de 48 heures dans des affrontements tribaux dans l'Etat du Darfour-Ouest, un autre Etat de la vaste région du Darfour.

Le Darfour connaît une recrudescence des violences, plus de deux semaines après la fin de la mission de paix conjointe de l'ONU et de l'Union Africaine (Minuad), une opération de 13 ans. Censé commencer en janvier 2021, le retrait progressif des troupes de la Minuad sera étalé sur six mois.

ELECTION-NET AVEC AFP.