"…si j'avais dis que Kabila est sérieux c'est parce qu'il avait reconnu la défaite de son dauphin et la victoire de Fatshi..", (Augustin Kabuya)

Augustin Kabuya, secrétaire général de l'UDPS devant ses militants/ photo tiers

Augustin Kabuya, Secrétaire Général de l'UDPS, Union pour la Démocratie et le Progres Social avait réuni quelques militants de son parti ce mercredi tard dans la nuit devant le siège du parti à Kinshasa pour les sensibiliser sur la marche de ce jeudi.

Devant les militants Augustin, Augustin Kabuya s'est attaqué sans le nommer, au Front Commun pour le Congo, l'allié de sa plateforme dans le cadre de la coalition FCC-CACH au pouvoir depuis l'année dernière.

Dans son speech improvisé, le Secrétaire Général du parti présidentiel a fustigé le comportement de certains cadres du FCC vis-à-vis du CACH.

"Le Chef est fort quand il a une base. Demain, il faut que le monde entier sache que c'est Fatshi (Félix Tshisekedi) qui a la majorité de la population sur toute l'étendue du pays, ce n'est pas ces 300 personnes là (députés Front Commun pour le Congo). Je vous le dis, nous avons montré notre bonne fois, mais les gens nous ont pris comme des imbéciles et par conséquent, nous ne pouvons plus jamais accepter que cette gaffe se répète. Nous avons combattu avec vous 37 ans durant, il n'y avait ni institution moins encore des hommes. Personne ne peut alors vous impressionner en disant que nous avons la majorité ou encore autre chose. Nous savons dans quel contexte on les a tous nommés. J'ai entendu les gens dire que le prix du pain a augmenté. Il faut être malade mental pour réfléchir de cette manière car au sein du Gouvernement, Fatshi ne dispose que de 35% des membres et eux, 65%. Autrement dit, si ça ne marche pas, c'est-à-dire que ce sont eux qui sont à la base de ça et de ce fait, ils ne peuvent pas jouer avec notre chef en affirmant que c'est lui qui est à la base du malheur de la population. J'ai encore appris qu'ils ont dit que personne ne peut les intimider. Il faut réfléchir avant de dire n'importe quoi car, ils ont brûlé notre siège et nous avons perdu nos camarades ici et cette expérience douloureuse nous la revivons chaque jour. Le fait d'avoir accepté de cheminer avec eux n'est pas un chèque en blanc. En outre, ils disent que les résultats des élections sont connus de tous. Effectivement, ils sont connus de tous que c'est Félix Tshisekedi qui avait gagné les élections. Les autres avaient mal compris mon message quand je disais que Kabila est sérieux. J'avais dit ça pourquoi? Parce qu'il avait accepté sa défaite et n'a pas imposé son dauphin. Ça doit être dit de cette manière là pour éviter que les gens puissent vous mentir en disant que notre déclaration avait comme objectif de dire qu'il a fait quelque chose de bon dans ce pays", a déclaré Augustin Kabuya avec de réaffirmer la détermination de son parti à braver l'interdiction de marcher annoncée par l'hôtel de ville de Kinshasa.

Il faut rappeler que cette marche a comme objectif de dénoncer l'enterinement de la candidature de Ronsard Malonda à la présidence de la commission électorale nationale indépendante le 02 juillet dernier par l'assemblée nationale.

José-Junior Owawa