Seth Kikuni sur la crise au FCC :" Le vrai problème c'est de ne pas remplacer Joseph Kabila"

Seth Kikuni Masudi, ancien candidat à la présidentielle

C'est une véritable turbulence qui sévit au sein de la coalition politique Front Commun pour le Congo (FCC) après l'annonce du chef de l'État, en prélude de la création de "l'union sacrée pour la Nation".

Des démissions des ténors du FCC s'enregistrent au quotidien. Le départ de Julien Paluku, Jean-Lucien Bussa ministre du Commerce Extérieur et d'autres gouverneurs FCC sont des faits remarquables de la dite crise.

Réagissant à cette tempête politique , Seth Kikuni estime que le FCC a besoin d'une autre autorité morale qui remplacera le sénateur à vie Joseph Kabila. Pour ce candidat à la présidentielle de décembre 2018, la démission réclamée de certains membres de la coordination du FCC est, dans cette optique, inopportune.

"Le FCC n'a pas encore compris que le vrai problème n'est pas de remplacer Mwilanya, Shadari mais l'autorité morale en personne. La renaissance ou le progrès , c'est oser dire qu'il faut au FCC un nouveau chef spirituel", a-t-il écrit sur sa page Twitter.

Dieubon Mughenze