Sénat : les enseignants ont déposé leur mémorandum auprès de Modeste BAHATI

Le président du sénat a échangé ce lundi avec la délégation de la synergie des enseignants du Congo qui a présenté à l’autorité budgétaire les revendications des professionnels de la craie repris dans un mémo qui se résument par l’amélioration de leurs conditions sociales.
Modeste BAHATI LUKWEBO a promis de faire parvenir le message aux plus hautes instances du pays pour qu’une solution idoine soit trouvée.

Le Budget 2022 a, par ailleurs, constitué la rencontre entre l'émissaire du fonds monétaire international en mission à Kinshasa et le président du sénat Modeste BAHATI. Au centre des discussions, la mobilisation des recettes et la mise en œuvre des projets d'investissements à impact visible.

L'honorable président du sénat a fait part à ses hôtes de la volonté politique d'instaurer la bonne gouvernance dans la gestion des finances de l'État. Volonté qui se manifeste à ce jour depuis l'arrivée au pouvoir du chef de l'État Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO avec la lutte engagée contre la corruption. Au niveau de la chambre haute du parlement Modeste BAHATI LUKWEBO a démontré à ses interlocuteurs le travail abattu par la commission ECOFIN qui depuis deux mois auditionne les gestionnaires pour améliorer la mobilisation des recettes , leur affectation afin d'atteindre les objectifs.

L'émissaire du FMI, madame Mercedes VERA MARTIN qu'accompagnait le représentant pays a reconnu les efforts fournis par les autorités congolaises dans la mobilisation des recettes tout en soutenant que beaucoup reste à faire .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *