Sénat : Georgette Selemani chez Bahati pour solliciter une rallonge de l’enveloppe du FONER dans le budget 2022

Georgette Selemani du FONER et Bahati Lukwebo, président du sénat. Ph presse sénat.

Les routes l’un des facteurs indéniable de développement d’une nation, cette question était au centre de cette que le président du sénat a accordé à la DG de FONER. Le fond national pour l’entretien routier a pour mission première de financer la voirie des 26 provinces.

Une mission qui demande des moyens conséquents, car à ce jour, pour couvrir le besoin des routes sur l’ensemble de la République, le FONER doit avoir au moins 145 milliards de dollars. La visite de madame Georgette Selemani au près du président de la chambre haute du parlement était aussi l’occasion de solliciter une rallonge de l’enveloppe du FONER dans le budget 2022. Le président modeste Bahati a salué cette démarche.

Les problèmes de construction et de réhabilitation des route le préoccupe au plus haut point. Et seul l’État ne pourra y faire face. Voilà pourquoi la loi sur la garantie souveraine se trouve en chantier au sénat afin de permettre aux investisseurs de venir investir dans ce secteur de route en toute sécurité et garantie.

Par ailleurs, les routes MITI- BUKAVU ,WALIKALE -KISANGANI , SAKE-WALIKALE au moins 1078 km seront bientôt construites. Ce projet ambitieux et son impact sur le développement des provinces de Nord et Sud-Kivu, Maniema et Tshopo a été expliqué au président du sénat Modeste BAHATI Lukwebo par cette délégation des députés provinciaux du Nord-Kivu conduite par l’honorable MUTOKAMBALI.

Dans un partenariat publique-privé avec l’Afrique du sud, ce projet va sans nul doute contribuer à la libre circulation des biens et des POPULATIONS de cette partie de la République mais aussi de la sous région des grands lacs.

“Nous sommes venus présenter au président un projet en cours d’exécution à l’Est notamment dans le cadre de conception des routes de Bukavu-Walikale-Kisangani, long de 1078 km. Nous lui avons présenté aussi la synthèse du projet, mais aussi solliciter son appui comme fils du terroir. Il nous a reçu avec joie. Une occasion de présenter également quelques difficultés que nous connaissons dans la réalisation de ce projet. Il nous a promis d’accompagner ce projet.Ce projet apportera une grande contribution au niveau du développement et dans la stabilisation de la Zone qui a connu beaucoup de difficultés dans sa croissance économique et la stabilité sécuritaire. Le projet concerne 4 provinces: le Nord-Kivu, le Sud-Kivu, le Maniema et la Tshopo. Il couvre le corridor est et central jusqu’au port de Mombasa en passant par Dar-es-Salam en Tanzanie”, a déclaré Guillaume BULENDA, PCA DE NGE SERVICE SARL.


Notez qu’avec l’adhésion de la RDC à la ZLECAF, la concrétisation de ces projets revêt d’une importance capitale.

Election-net.com/cellcom sénat.