Sénat/Deuxième pétition contre Badibanga: "si ce sont les mêmes pétitionnaires, elle sera rejetée", Me Willy Wenga

Me Willy Wenga de barreau de Kinshasa-Gombe. Ph de tiers.

Le premier vice-président du Sénat, Samy Badibanga a été de nouveau visé par une pétition en vue de sa déchéance. Elle a été déposée au bureau d'âge ce 9 février 2021. L'initiatrice de cette pétition n'est autre que la sénatrice Victorine Lwese Bakuamoyo.

Dans une interview accordée à Election-net.com, Me Willy Wenga de barreau de Kinshasa-Gombe, a indiqué qu'une pétition ne peut pas être déposée deux fois par les mêmes pétitionnaires, au cours d'une même session. Et si cela le cas, cette deuxième pétition contre Badibanga, sera rejetée.

"En principe, si ce sont les mêmes pétitionnaires, selon le règlement d'ordre intérieur du sénat, après que leur première pétition ait été rejetée, ils ne peuvent plus le refaire au cours d'une même session. Car elle sera rejetée", a-t-il expliqué.

Par ailleurs, Me Willy Wenga a indiqué que si les sénateurs qui ont signé la deuxième pétition, n'avaient pas signer la première, la pétition initiée par Victorine Lwese Bakuamoyo sera acceptée et examinée.

"Mais si c'est d'autres pétitionnaires, ça devient autre chose et elle sera examinée", a-t-il conclu.

Le premier vice-président du sénat n'aura eu que moins d'une semaine pour souffler. Samy Badibanga est à nouveau menacé par une pétition déposée au bureau de la chambre haute du parlement.

Selon les informations à notre possession, déjà plus de 60 signatures ont été recueillies pour éjecter l'ancien premier ministre de son actuel poste du premier vice-président du sénat.

Reste à savoir si ce sont les mêmes pétitionnaires qui ont signé la première pétition ou ce sont d'autres qui ont pris l'initiative. À suivre !

Liévin LUZOLO