Se réclamant toujours « président élu », Donald Trump démissionne de la SAG-AFTRA

Donald Trump, candidat républicain. Ph. Tiers

L’ancien président Donald Trump a présenté jeudi 4 février sa démission au sein du SAG-AFTRA, un syndicat professionnel américain représentant plus de 160 000 acteurs, figurants, et professionnels des médias du monde entier.

La démission de Trump intervient quelques semaines à peine après avoir été expulsé par le Conseil national du syndicat qu'il accuse d'avoir incité ses partisans aux émeutes du Capitole le 6 janvier dernier.

De ce fait, Trump a écrit une lettre signée en tant que président et adressée à la présidente du SAG-AFTRA, Gabrielle Carteris, affirmant que l'organisation n'avait « rien » fait pour lui.

«Je vous écris aujourd'hui au sujet de la soi-disant audition du comité de discipline visant à révoquer mon adhésion syndicale. Trump commence sa lettre, faisant allusion à la réunion du conseil d'administration du SAG-AFTRA pour discuter de la révocation de sa carte de membre.

Dans sa lettre de démission, adressée directement à Carteris et mise à disposition par SAG-AFTRA sur son site officiel, Trump poursuit «Bien que je ne sois au courant de votre travail, je suis très fier de mon travail sur des films tels que Home Alone 2 , Zoolander et Wall Street: Money Never Sleeps; et des émissions de télévision dont The Fresh Prince of Bel-Air, Saturday Night Live, et bien sûr, l'une des émissions les plus suivies de l'histoire de la télévision, The Apprentice - pour n'en nommer que quelques-unes. "

En réponse à la démission de Trump, le syndicat a publié une déclaration qui disait simplement : « Merci ».