Sankuru : Mukumadi, l'homme de rendez-vous manqués !

Ecouter cette information

Convoqué avec ses trois collègues par le Ministre de la justice ce 13 Janvier 2020, bien que reporté pour ce 14 du même mois, pour statuer sur la crise qui secoue les provinces du Kongo Central, Ituri, Haut- Lomami et le Sankuru, le gouverneur destitué Joseph Stéphane Mukumadi ne s’est pas présenté comme ses collègues et les présidents et Vice- présidents des assemblées provinciales issues de ces 4 provinces précitées.

Selon certaines sources proches de l’Ex gouverneur, il se trouverait en Europe et de renchérir que “Joseph Mukumadi a peur d’être arrêté par la justice”.

Pour rappel, le gouverneur déchu Mukumadi a été invité par l’Assemblée provinciale du Sankuru, répondant à sa lettre de présenter son programme du gouvernement. Un rendez-vous qu’il n’a pas pu respecter justifiant cela par l’invitation du VPM de l’intérieur. Ensuite, convoqué le 28 décembre 2019 , l’assemblée provinciale, répondant ainsi à son recours pour présenter son gouvernement, pour la seconde fois, il ne s’est pas présenté, c’est ainsi que certains même de ses ministres ont commencé à renoncer à leurs fonctions notamment le ministre du plan ainsi que celui de la justice.

Après avoir constaté ces deux absences, l’assemblée provinciale du Sankuru avait pris l’option de le destituer à la plénière du 28 décembre 2019 pour le mettre à la disposition de la Cour de cassation pour outrage à l’organe délibérant.

Ce nouveau rendez vous manqué, même ceux qui, jusqu aujourd’hui demandent le retour aux affaires du patron de l’exécutif provincial, se posent des questions et commencent à donner raison à l’Assemblée provinciale.

François Lendo