Sankuru : Jean-Jacques Mbungani rassure l’ONG Maillon Humanitaire sur la mécanisation des personnels médicaux

Jean- Jacques Mbungani, ministre de la santé en République Démocratique du Congo entouré des membres de l'ONG Maillon Humanitaire à Kinshasa/ photo Cellcom ministre

Le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, Dr Jean-Jacques Mbungani a accordé une audience, ce mercredi 7 juillet 2021 en son cabinet de travail, aux membres de l’ONG internationale Belge, Maillon Humanitaire.

Leur discussion a été essentiellement focalisée sur la mission et l’apport de cette structure dans le secteur sanitaire dans le territoire de Lubefu, dans la province de Sankuru.

Ce sont des honorables Députés Ados NDOMBASI et Auguy KALONJI qui ont conduit la délégation de l’ONG Maillon Humanitaire auprès du patron de la Santé publique en République Démocratique du Congo.

« (…)…Il était important pour nous de rencontrer le ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention que nous remercions. Nous lui avons présenté cette ONG Belge qui fait un super travail en RDC plus précisément à Lubefu où elle a construit un hôpital qui va aider plus de 350.000 Sankourois.

Malheureusement, les responsables de Maillon Humanitaire n'ont jamais été accompagnés par le Gouvernement congolais. Entant que députés nationaux, nous avons jugé utile de les accompagner afin qu’ils puissent parler au Ministre de tutelle sur les difficultés auxquelles l’ONG est confrontée là-bas au Sankaru», a déclaré le Député national Ado Ndombasi.
Par ailleurs, l’élu de Kinshasa dit être flatté par la réaction du ministre Jean-Jacques MBUNGANI qui a promis d’accompagner cette ONG internationale pour que leurs personnels soient mécanisés.
Pour sa part, Michele Quinet Le Docte, Vice-présidente de ‘‘Maillon Humanitaire’’, s’est réjouie de cet échange et a remercié le Ministre de la Santé publique pour sa disponibilité malgré ses différentes préoccupations surtout en cette période de la pandémie de Covid-19.

« Nous avons été reçus par le ministre de la santé et nous lui avons présenté le travail que nous faisons depuis 2010. Nous travaillons graduellement dans la région de Sankuru où nous avons construit une maternité. Nous avons mis en place un dépistage décentralisé avec un véhicule. Bientôt, nous allons monter un laboratoire qui nous permettra d'améliorer le dépistage et la qualité des soins de la population sur place », a-t-elle indiqué.

Michele Quinet Le Docte Notre a manifesté sa gratitude aux démarches des parlementaires qui accepté d’accompagner leur ONG afin qu’ils puissent faire leur plaidoyers auprès du Ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention.

« Nous sommes une structure privée qui a besoin d’appui du gouvernement. Notre souci est que l’équipe qui travaille avec nous sur place en province puisse être mécanisée afin qu'elle soit motivée dans le travail. Nous avons besoin des gens qui sont impliqués et soutenus. Nous sommes une petite ASBL qui fait des grandes choses en privée. Nous avons vraiment besoin des autres connaissances », a plaidé la Vice-présidente de ‘‘Maillon Humanitaire’’.

Il sied de noter que l'Asbl Maillon Humanitaire a comme objectifs opérationnels de:

-Soutenir et accompagner la réfection et construction de locaux adaptés ;
-Réaliser des transferts de compétences médicales, paramédicales et promotion de la santé ;
-Stimuler et soutenir des formations continuées ;
-Activer des partenariats structurés avec autorités locales (sanitaires, coutumières, politiques et religieuses) ;
-Amener du matériel utile, performant et réellement utilisable dans les conditions du terrain ;
-Susciter et appuyer avec des instances compétentes ;
-Mettre en route d'une politique de santé mutualisée permettant une plus grande accessibilité de tous aux soins de santé.

election-net.com/Cellcom/Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *